· 

Après confinement, que se passera t-il ?

Voilà, nous sommes aujourd’hui le 11 mai, date tant attendue pour le déconfinement d’une grande majorité de la population : reprise du travail, d’un rythme que nous avions sans doute un peu oublié pendant 2 mois.

Et à partir de maintenant, que se passera-t-il ?

Il se passera ce que vous aurez décidé pour vous.

 

Dans ma précédente newsletter je vous avais parlé de liberté, de cette période qui a été synonyme de renouveau pour certains d’entre vous, et de remise en question.

Souhaitez-vous retrouver votre « train-train » quotidien ou vous envoler vers de nouveaux horizons tel un papillon ?

Vous savez pertinemment que nous ne vivrons pas à l’identique que ce que nous vivions avant le confinement. Certains disent se sentir d’ailleurs changés.

Si pour certains ce déconfinement est vu comme le retour à la liberté, d’autres appréhendent ces nouvelles sorties et ont besoin de plus de temps pour réfléchir, pour se préserver.

Je connais vos craintes, vos doutes liés aux zones d’ombre concernant l’avenir, l’impossibilité de se projeter pour certains, l’inquiétude financière : « Vais-je réussir à garder mon emploi ? », « Comment vais-je faire pour subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille ? », « Qu’est-ce que je vais faire ? » … Vos questionnements sont nombreux et le fait de ne pas avoir de réponse vous fait peur. C’est tout à fait légitime.

 

Mais si vous changiez de prisme et regardiez la situation sous un autre angle en vous demandant plutôt :

« Comment vais-je pouvoir saisir les nouvelles opportunités qui s’offrent à moi ? »

Mieux encore : « Comment vais-je créer ces nouvelles opportunités ? »

 « Qu’est-ce qui me fait vibrer aujourd’hui et pour les jours, semaines, mois, voire années qui viennent ? »

Oui la projection est difficile car le contexte est incertain mais vous pouvez AGIR SUR VOUS ET VOS DESIRS.

 

Le confinement n’a pas été une pause pour moi, mais un changement de prisme. J’ai retenu une chose importante durant cette période : Ne pas avoir peur de détruire pour reconstruire. Et c’est ce que j’ai fait ! J’ai remis en question ma pratique pour mieux vous accompagner et me sentir alignée, telle une colonne vertébrale que j’aurai redressée (merci maman pour cette métaphore 😉).

 

Pour tout vous dire, je n’ai jamais autant évolué en si peu de temps que depuis ce confinement, et le meilleur investissement que j’ai pu faire est d’avoir investi sur moi-même. J’ai commencé à me faire coacher (oui, tous professionnels en a besoin à un moment donné pour prendre du recul, se remettre en question et évoluer). Même si le travail reprend, dans le fond rien n’est comme avant, car ce moment m’a transformée, je dirai même métamorphosée et fait grandir, telle une chenille qui devient papillon.  Le confinement aura été ma chrysalide.

Et vous savez ce qui différencie la chenille d’un papillon ? L’un rampe et l’autre peut voler.

 

Et vous, à quelle étape de métamorphose êtes-vous ? Est-ce que vous rampez ou bien êtes-vous prêt(e) à voler ?

 

Avec tous ces changements, il y a de quoi être perdu et sortir de sa zone de confort n’est pas chose aisée, c’est pourquoi je propose un programme que j’ai appelé le parcours METAMORPHOSE où je vous accompagne en vous donnant les clés pour cheminer vers un avenir professionnel qui vous permettra de réellement vous épanouir et trouver du sens à ce que vous faites, tout en préservant un équilibre de vie.